Pourquoi y a-t-il plusieurs langues ?

Les hommes tentèrent d’expliquer la multiplicité des langues par le mythe de la Tour de Babel. Mais pour les scientifiques, la question est toujours ouverte, même si des explications ont essayé d’y être apportées.

Le mythe de la Tour de Babel

Pourquoi existe t-il autant de langues ?

Ce récit se trouve dans la Bible. A l’origine, tous les êtes humains avaient une langue commune. Mais les hommes ont voulu monter le plus haut dans le ciel en construisant une immense tour, la Tour de Babel. Une manière de défier Dieu qui lui a fortement déplu. Pour les punir de cet orgueil, il détruisit la tour et diversifia les langues pour que les hommes ne puissent plus se comprendre ni coopérer pour se remettre à la construction d’un tel édifice.

L’épineuse question de l’origine des langues

L’homo sapiens est apparu il y a environ 200 000 ans ; Homo neanderthalensis a lui disparu il y a 29 000 ans. L’Homme de Neandertal pouvait fabriquer des outils à partir de silex, édifier des sépultures ou encore construire des embarcations. De telles pratiques induisent presque nécessairement une forme de langage articulé. En effet, il était nécessaire pour les hommes de communiquer entre eux. Pour la majorité des linguistiques, les langues originelles sont apparues il y a environ 100 000 ans, en Afrique de l’Est. Le langage a dû commencer à l’aide de mimes, puis d’onomatopées et enfin de son précis formant des mots distincts.

Une langue primitive commune?

L’origine des langues fait cependant l’objet de très nombreuses théories scientifiques. Pour certains, une langue primitive serait donc à la base de toutes les langues actuelles, dont elles ne seraient qu’un dérivé, ayant évolué différemment selon la géographie et l’histoire. Mais d’autres savants estiment que la langage serait apparu en même temps à des endroits différents du globe, sous des formes totalement variées selon la communauté concernée. Peut-être y a-t-il du vrai à retenir dans ces deux explications. Par la suite en outre, les brassages de population, les conquêtes et séparations de territoires sont venus compliquer le tableau, en favorisant les emprunts et mélanges lexicaux ; certains mots, comme « mère », sont ainsi similaires dans beaucoup de langues.

Des langues en voie de disparition

Il y a environ 6000 langues sur la planète, qui se regroupent en familles, telles que l’indo-européen. Plus de la moité de la population mondiale parle une langue qui s’y rattache ; c’est le cas du Français. Les conquêtes ont notamment permis de véhiculer la langage des puissants à travers les territoires. C’est notamment le cas avec les Romains qui ont conquis presque toute l’Europe, et imposé le latin dans les pays occupés. Mais beaucoup de langues ne sont plus parlées que par quelques personnes âgées, et sont donc vouées à disparaître avec elles. Les spécialistes estiment ainsi que 50% à 90% d’entre elles vont disparaître au cours du XXIe siècle.

Commentaires