Pourquoi pleure-t-on lorsque l’on épluche un oignon ?

Couper des oignons est généralement un véritable calvaire : vous aurez beau faire tous les efforts du monde pour ne pas pleurer, vos larmes viendront d’elles-mêmes inonder votre visage. Mais pourquoi les oignons nous font-ils autant larmoyer ? Nous vous dévoilons la réponse à ce mystère qui se cache au niveau des cellules de cette plante.

La composition de l’oignon en cause

Pourquoi les oignons font pleurer ?

La simple découpe d’un oignon en déchire les cellules qui commencent alors à libérer une substance aussi volatile qu’agressive. Cette dernière, appelée aliénasse, se propage en quelques secondes, et produit un acide aux propriétés lacrymogènes. Ce dernier est nommé « sulfate d’allyle », et contribue à l’agression des glandes lacrymales censées protéger les yeux.

Qu’est-ce qui compose le sulfate d’allyle ?

Le sulfate d’allyle comporte du souffre qui engendrera en quelques secondes de l’oxyde de propanethial. C’est ce gaz irritant qui viendra titiller vos glandes, incitant celles-ci à produire des larmes en signe de protestation. Le contact du gaz sulfuré avec les larmes provoquera ce qui peut s’apparenter à une réaction allergique, intensifiant la douleur ressentie dans les yeux. En effet, le gaz produit par l’oignon devient de l’acide sulfurique au contact des larmes, provoquant rougissement et larmoiements. Pour éviter cette réaction, il est recommandé de faire baigner les oignons dans l’eau avant la découpe.

Commentaires