Pourquoi le piment pique-t-il ?

De quoi est composé le piment pour être aussi fort ?

C’est reconnu que lorsque nous dégustons un plat avec du piment, on est de suite surpris par la force de son goût qui vous brûle en quelque sorte le palais, surtout si on n’y est pas habitué. D’ailleurs, pour apaiser le feu, il est inutile de boire de l’eau, comme beaucoup de gens tentent de faire après avoir mangé du piment. A ce titre, il existe quelques petites astuces à connaître qui peuvent vraiment vous aider, comme par exemple la mie de pain, des tranches de concombre entre autre. Malgré cela, on sait que beaucoup de personnes apprécient et mangent régulièrement des plats fortement pimentés, sans souffrir pour autant de ce désagrément. On pense que l’organisme s’habitue au fur et à mesure des ingrédients essentiellement à base de piments forts. L’explication vient du fait qu’il contient une particule appelée CAPSAÏNE provoquant cette perception spécifique d’une saveur excessivement relevée, selon la nature et l’origine des piments. Lorsque l’on a mangé ce produit, on a réellement un ressenti de brûlure dans la bouche car cette molécule a la spécificité d’accélérer aussitôt les receveurs de chaleur au niveau du derme. Néanmoins, c’est un élément physiologique qui ne se dissolue pas dans l’eau d’où le fait de ne pas boire d’eau après l’avoir ingéré.

Pourquoi le piment est-il doté de cette molécule ?

Pourquoi le piment pique

Pourquoi le piment pique la bouche ?

Ce n’est pas du tout pour dénaturer le produit en question mais au contraire pour le protéger. En effet et comme chacun sait, la nature est bien faite. Cette molécule, provoquant le côté piquant agréable pour les humains est tout à fait repoussante pour les animaux désirant attaquer ce légume pendant sa pousse. Ainsi, les piments peuvent donc grandir dans les meilleures conditions sans être grignotés auparavant par des intrus gourmands. Ce principe est d’ailleurs le même pour la culture du wasabi (moutarde Japonaise).

Commentaires