Pourquoi l’alliance se porte-t-elle sur la main gauche ?

En France, la bague de mariage est portée à l’annulaire gauche, mais dans d’autre pays ce sont des doigts différents qui sont choisis pour porter ce symbole, comme le pouce en Inde ou l’index chez les Hébreux. En Norvège, Hongrie, Pologne, Russie ou encore Suède, l’alliance est plutôt portée généralement à droite. Alors, à quoi doit-on cette tradition française ?

La veine de l’amour

Pourquoi l’alliance sur porte-t-elle sur la main gauche ?

Cette tradition de l’annulaire de la main gauche remonterait à l’Antiquité grecque et égyptienne. Selon les croyances de l’époque en effet, une veine relierait directement l’annulaire gauche au cœur, qu’on appelle d’ailleurs la Veine de l’Amour ou veina amoris. Plus tard, lorsque se répandit la religion chrétienne, le rite de l’union fut repris sur le nom de sacrement du mariage, et pour ne pas rompre avec des traditions fortement ancrées dans la culture, l’alliance continue à se porter sur l’annulaire. Mais l’explication change : lors de la cérémonie chrétienne, le marié place tout d’abord la bague sur le bout de l’index de sa promise, en prononçant « au nom du père », puis sur le majeur en continuant « au nom du fils », puis sur l’annulaire « et du Saint-Esprit », doigt auquel est alors définitivement glissé l’alliance.

Un doigt symbolisant le conjoint

Une autre explication peut être trouvée dans la tradition asiatique, pour laquelle chaque doigt symbolise un membre de la famille : le majeur pour la personne elle-même, le pouce pour les parents, l’index pour la fratrie, l’auriculaire pour les enfants et enfin l’annulaire pour l’époux ou l’épouse. Et d’ailleurs… Lorsque l’on place ses mains face à face et doigts contre doigts on s’aperçoit que tous les doigts – pouce, index, auriculaires – peuvent être détachés, puisque parents, frères et sœurs ainsi qu’enfants sont destinés à partir, que l’on s’émancipe d’eux ou qu’ils partent fonder leur propre vie. Il est en revanche impossible de détacher ses annulaires : le mariage lie pour la vie deux personnes, sans séparation, « pour le meilleur et pour le pire ».

Commentaires