Comment les huîtres fabriquent des perles ?

Comment les perles se forment-elles ?

Perle dans une huitre

Comment sont fabriquées les perles de culture ?

Considérées comme un symbole de luxe dans le monde de la bijouterie, les perles sont des billes naturelles que l’on a longtemps tenté de reproduire. Quel procédé utilisent les huîtres pour les créer ? Nous vous l’expliquons.

Un grain de sable dans une huître

La création de la perle débute… par un simple grain de sable ! Celle-ci s’insinue dans la coquille d’une huître, agressant son habitat qui prend alors les mesures nécessaires pour se protéger. Le processus de création d’une perle commence ainsi par ce que l’huître assimile à une irritation qu’elle tentera de stopper en immergeant l’intrus dans de la nacre. Ce dernier est produit par l’huître elle-même, initialement pour lui prodiguer une protection efficace contre les agressions externes.

La nacre, matériau de base de la perle

La nacre produite lors de cette tentative d’auto-défense composera une grande partie de la perle. Ce même élément, fabriqué par l’huître pour leurrer les prédateurs, est celui qui compose la coquille. Indispensable filtre pour l’eau environnante, elle sert aussi à capturer les aliments qui viendront nourrir l’animal. C’est essentiellement par ce mode d’alimentation que le grain de sable parviendra à se frayer un chemin vers l’huitre. Celle-ci, captant une menace, agira instantanément en produisant un surplus de nacre qui viendra enrober l’intrus, le stoppant dans sa progression.

Des débris non-éjectés

L’huître n’expulsera pas le grain de sable, prévenant ainsi d’autres intrusions. Les débris qui s’accumuleront seront régulièrement recouverts de carbonate de calcium, principal constituant de la nacre. C’est lors de ce procédé que la perle se formera peu à peu, formant une couche concentrique que l’huître gardera indéfiniment. Avec le temps, cette couche finira par se cristalliser. La perle de nacre prendra entre 2 et 6 ans pour présenter son aspect définitif.

Une identité variant d’une huître à l’autre

Toutes les perles de nacre ne se ressemblent pas. Pour cause, son identité variera considérablement en fonction de l’espèce de l’huitre, ainsi que de son environnement. La brillance, tout comme l’épaisseur et l’agencement des couches de la bille seront influencés par ces variables. Enfin, la durée du processus de création aura aussi un impact sur l’aspect général de la perle, apportant plus d’intensité aux spécimens provenant de milieux naturels qu’à ceux issus de l’industrie perlière.
[ratings]

Commentaires